Accueil Économie Algérie : « L’achat, la vente, l’utilisation et la détention de la...

Algérie : « L’achat, la vente, l’utilisation et la détention de la monnaie dite virtuelle est interdite ».

299
PARTAGER

Une nouvelle relayée par plusieurs sites spécialisés fait son apparition aujourd’hui. Selon la loi des finances 2018, les monnaies virtuelles seront complètement interdites aux transactions et même à la possession.

D’après plusieurs sources donc, le project de loi des finances 2018 interdirai tout ce qui a un rapport de loin et de près aux cryto-monnaies, tel que le Bitcoin. Et c’est dans l’article 113 du PLF 2018 qu’on peut lire ceci :

« L’achat, la vente, l’utilisation et la détention de la monnaie dite virtuelle est interdite. La monnaie virtuelle est celle utilisée par les internautes à travers le web. Elle est caractérisée par l’absence de support physique tel que les pièces, les billets, les paiements par chèques ou cartes bancaires ».

Et ce n’est pas tout : « Toute infraction à cette disposition est punie conformément aux lois et règlements en vigueur ».

Sur les raisons d’une telle décision, le PLF 2018 énumère plusieurs raisons liées notamment aux commerces illégaux, au trafic de drogues et au blanchiment d’argent mais pas que ! Le but de cette loi serait aussi de protéger l’économie nationale contre ce phénomène qui échappe à toute forme de régulation.

L’Algérie n’est pas le seul pays au monde qui prévoit de prendre cette décision, la Chine ou la Corée du Sud travaillent sur un moyen de régulé ou d’interdire ce genre de transactions numériques non régulées.



Laissez un commentaire 🙂
Sourceandroid-dz
PARTAGER