Accueil Conseils Canada : l’Ontario veut plus d’immigrants algériens

Canada : l’Ontario veut plus d’immigrants algériens

291

La province canadienne de l’Ontario envisage de mieux cibler les immigrants francophones par la mise en place d’une « Destination Ontario Francophone » qui visera en particulier les candidats à l’immigration du Maroc et de l’Algérie, rapporte le média local TFO. L’Ontario est une province à dominante anglophone qui ne compte que 3% à 4% d’habitants francophones. Elle souhaite par cette nouvelle politique attirer plus d’immigrants parlant français et ainsi dépasser l’objectif fédéral d’immigration francophone qui est de 4,4%, en instaurant un quota minimal de 5% pour les immigrants originaires de pays francophones.

« Nous ne voulons pas seulement atteindre les cibles, mais bien les dépasser », a affirmé, ce vendredi 24 novembre, Ahmed Hussen, ministre canadien de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.

« Nous planifions une Destination Ontario au début de l’an prochain, spécifiquement au Maroc et en Algérie », a annoncé Laura Albanese, ministre ontarienne des Affaires civiques et de l’Immigration.

Cette nouvelle politique d’immigration vise à maintenir l’équilibre démographique entre les populations francophones et anglophones en Ontario, chaque communauté souhaitant attirer plus d’immigrants parlant sa langue. L’objectif canadien d’immigration francophone n’a pas encore été atteint, selon Statistique Canada, il n’est que de 2,6%.

« La vitalité de notre communauté en contexte minoritaire dépend grandement de l’immigration francophone. Si les gouvernements avaient atteint leurs cibles depuis 2012, la baisse de notre poids démographique aurait été très faible », a déclaré Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, une organisation de défense de la francophonie en Ontario.



Laissez un commentaire 🙂