Accueil Culture « Culture Day », un événement remède contre le régionalisme

« Culture Day », un événement remède contre le régionalisme

374

La vie associative reste inéluctable pour le développement de renommée de l’école d’une part, et de divertir voir motiver les étudiants d’autre part, ceci figure parmi les missions capitales de soleil HEC, cette association estudiantine à but non lucratif, qui se charge de l’animation de la vie universitaire à travers l’organisation d’une série d’événements ; scientifiques, sportifs et socioculturels.

Parmi les événements organisés en 2017 «culture Day ». Allons le découvrir ensemble.

Comme dans chaque événement, tout commence par une idée de projet née d’un besoin intensif de la part des etudiants, tel est le cas de Mourad bouda le chef de ce projet, il a constaté en premier lieu que les étudiants du pole universitaire de kolea venaient des quatre coins du pays, un pays qui se vente d’un champ culturel complexe, où se rencontrent plusieurs tendances qui s’influencent les unes les autres, d’où il a pensé à dédier une journée pour la culture ,son but étant de faire connaitre les différentes cultures, traditions et symboles de chaque région et surtout de réduire voir éliminer les distances existantes entre les étudiants venants des régions différentes.

Mourad voulait transformer cette idée en un événement concret, pour cela il a exposé son idée à l ensemble des membres de soleil HEC, des membres qui ne savent dire non lorsqu’ il s’agit de faire bien, de relever un défi, d’organier un événement de tel importance, tous étaient partants enthousiastes et avaient hâtes de commencer l’organisation pour le jour tant attendu.

Au programme de cette journée figurent des expositions toute la matinée à travers la mise en place des stands dans le hall de l’école, représentant les traditions, les us et coutumes, les croyances et rites, les pratiques, comportements et attitudes de membres de chaque région.

Juste à l entrée du hall on trouve le stand de la Kabylie

Un décor assez captivant qui réjouit les yeux des passants, des tables embellies par des foulards colorés, la terre habillée d’un joli tapis fait main, de la poterie tout autour du stand incarnant le savoir faire des artisans kabyles. S’ajoute à cela les odeurs de l’huile d’olives, le pain traditionnel, du couscous et plein d’autres plats assez appétissants.

La simple vue de ce stand nous transporte au cœur de la grande Kabylie avec la fraicheur du fameuse Djurdjura, la générosité des gens de Bouira et la beauté paradisiaques de ses villes côtières ; Bejaia, Tigzirt et Azeffoun la ville des artistes.

A quelques pas du stand de la Kabylie on découvre Le stand de la région Est

En étant nombreux à HEC, les étudiants venants de l’Est ont su s’unirent pour mettre en valeur leur région, une région aussi riche que belle.

Le stand de l Est regroupant des étudiants de plusieurs wilaya et villes dont on trouve Cirta, une des villes les plus vielles aux monde avec un passé qui la couronne comme un brillant foyer de culture. Pour parler de Constantine, doit-on commencer par son histoire profonde et son architecture épatante ? Ou bien par Sa passion pour la music andalouse ? Ou encore par la diversité et perfection des habits traditionnels qui incarnent le savoir faire des couturières algériennes ?

Mais non on ne peut finir de parler de Constantine sans mentionner son amour pour l’art culinaire qu’on découvre de près à HEC avec la présence de plus de dix plats à l’exposition.

Le stand de la région ouest

Possèdent une grande richesse culturelle, cette région fus représentée par des étudiants venant de différentes wilayas.En passant a coté du stand on se croyait au cœur de l ouest, exactement a la l radieuse Oran, véritable carrefour culturel avec ses monuments, places historiques, ses théâtres cinémas, musées, son patrimoine vestimentaire blousa et karakou et surtout son trésor musicale le rai.

Les stands du centre algérien

Le centre étant caractérisé par les différents gâteaux et plats traditionnels aussi variés que délicieux, les bijoux tels qu’el khamssa el kolkhel (anneau de pieds qui symbolise la chasteté), le bernous et haïk comme costumes traditionnels encore présents malgré l’ancienneté.

Pas loin de là se trouvait le stand de sud qui nous transférait d’HEC vers le pays des hommes bleu (les touaregs), pays des dunes, de sables et des oasis aux charmes innombrables.

La suite du programme se déroulait à l intérieur de l amphi 2 à 13h.

Des prestations musicales provenant de tout le patrimoine de pays, de projections de vidéos représentatives de chaque région, sans oublier le décor parfait qui se complétaient par les costumes traditionnelles que portaient les participants.

Le mardi 21 février, les étudiants et personnels des cinq écoles du pôle universitaire de kolea venaient visiter les stands en masse, ils étaient contents et impatients de découvrir chaque détail sur les symboles de chaque région, ils avaient les yeux pétillants de joie ils posaient des questions et ils prenaient des photos pour perpétuer cette journée riche en échange, ce jour là le régionalisme a pris son dernier souffle a HEC cédant sa place à une fraternité entre tous les étudiants qui peut importe d’où ils venaient, ils restaient Algériens

Le 21 février 2017 est une date qui ne peut s’effacer de la mémoire des étudiants du pole et c’est pour cette raison justement que les membres de soleil ont trouvé la motivation pour assurer l’existence de culture Day encore une fois en 2018

 

 

Laissez un commentaire 🙂