Accueil Économie L’Algérie au top 5 des pays les plus riches en Afrique

L’Algérie au top 5 des pays les plus riches en Afrique

175

Dans un classement des pays les plus riches en Afrique, publié récemment par la Banque africaine de développement (BAD), l’Algérie s’est retrouvée à la quatrième place des pays les plus riches du continent en termes de PIB. Elle devra créer 170 milliards de dollars de PIB en 2018. Avec le renchérissement des prix du baril, le repeuplement industriel du pays et le frémissement au niveau des exportations, le classement de l’Algérie est appelé à s’améliorer davantage. Depuis ces derniers mois l’Algérie marque une autosuffisance dans plusieurs produits importés à coups de devises fortes. On cite notamment le ciment, le rond à béton sans compter d’autres produits manufacturés destinés à l’exportation, notamment par des petites et moyennes entreprises.


L’Algérie vient derrière le Nigeria, le pays le plus riche sur le continent dont le PIB devrait atteindre d’après l’institution africaine, 581 milliards de dollars cette année. Avec un PIB estimé à plus de 276 milliards de dollars, l’Afrique du Sud occupe la deuxième place selon le classement de la BAD.


L’Egypte occupe la troisième place dans ce même classement avec un PIB qui devra s’établir, selon les estimations de la BAD, à 264 milliards de dollars. Juste après l’Egypte vient le Soudan en 5ème position avec un PIB de 124 milliards de dollars cette année. C’est en 6ème position qu’arrive le Maroc avec 121 milliards de dollars de PIB.


La BAD, créée en 1964 pour contribuer au développement économique de pays africains, compte 80 pays membres formés de 54 pays africains et 26 non africains. L`Algérie est parmi les pays fondateurs de cette institution dont le capital dépasse actuellement les 100 milliards de dollars. Détenant 4,2% des actions de cette banque, l`Algérie est le quatrième actionnaire parmi les pays africains et le septième dans le classement général des pays membres.

Par ailleurs, on a appris hier d’un communiqué du ministère des Finances, que la 53ème assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) et la 44ème assemblée annuelle du Fonds africain de développement (FAD) se tiendront du 21 au 25 mai en cours à Busan (Corée du Sud), auxquelles participera le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a indiqué hier, le même communiqué.

En marge de ces assemblées et sur invitation du vice-Premier ministre et ministre de la Stratégie et des finances de la Corée du Sud, M. Raouya participera à la 6ème Conférence sur la coopération économique Corée du Sud-Afrique (Koaefc). Cette Conférence, dont le thème portera sur «L’Afrique et la quatrième révolution industrielle: un tremplin pour sauter des étapes?», aura pour objectif de promouvoir un dialogue politique de haut niveau sur la coopération économique entre la Corée du Sud et l’Afrique. Pour rappel, la BAD, créée en 1964 pour contribuer au développement économique de pays africains, compte 80 pays membres formés de 54 pays africains et 26 non africains.



Laissez un commentaire 🙂