Accueil Environnement Le lac suspendu de « DHAIA », 10 photos magnifiques

Le lac suspendu de « DHAIA », 10 photos magnifiques

1972



Perché à 1000 metres d’altitude sur le mont de Tamezguida, à 12 Km au nord-est de Médéa, le lac suspendu de « DHAIA » est un site naturel sauvage et pittoresque. Une merveille de la nature, dont l’histoire ce confond souvent avec celle des anciennes tribus qui ont peuplé le vaste territoire qui englobe toute la partie septentrionale de la chaine montagneuse de l’atlas.

Suite à l’extrémité est du pic de Mouzaia, l’actuel mont de Tamezguida, offre une vue imprenable sur la partie nord de la plaine de la Mitidja, à l’est la vallé de Bou Roumi et la Chiffa, au sud l’entrée de la ville de Médéa, la vallée de Oued harbil et à l’ouest une partie du haut Chelif. S’étendant sur une superficie de deux hectares, le lac est entouré d’une forêt de chêne séculaire, renfermant de nombreuses espèces végétales et essences notamment le chêne à glands, le chêne liège, le chêne vert, l’érable champêtre, l’orme, le caroubier, le pin d’Alpe, l’olivier et le murier.

Une diversité qui a transformé ce lieu en un véritable sanctuaire pour différentes espèces d’oiseux comme la cigogne blanche, le courlis, le cormoran, la grue, la chouette, le faucon pèlerin, ainsi que divers espèces mammifères tels que le singe magot, le lièvre égyptien, le lapin, le chacal, le caméléon et la tortue clemmys.

11

Arrière