Accueil Culture Le thé, une tradition locale pour vous souhaiter la bienvenue

Le thé, une tradition locale pour vous souhaiter la bienvenue

582



Dans tout le Maghreb, l’heure du thé est un moment convivial qui est partagé avec la famille et les invités. A Alger, Béchar ou Tamanrasset ; vous ne manquerez pas d’être invité à partager du très bon thé à la menthe. On vous relate l’histoire de cette tradition millénaire.

Bien qu’il soit aujourd’hui devenu un élément central de la vie sociale en Algérie, le thé à la menthe a été historiquement importé de la Chine. Réalisée à partir de feuilles de thé et de feuilles de menthe, cette boisson chaude est traditionnellement consommée tout au long de la journée. De nombreuses vertus sont prêtées à ce breuvage ; on dit que c’est un excellent digestif, d’où sa consommation après les repas. Décrite comme la boisson de l’hospitalité, le thé est traditionnellement une affaire d’homme : préparé par le chef de famille, il est servi à l’invité et ne se refuse pas.

A travers les siècles, un cérémonial s’est mis en place, tout un artisanat aussi. Autour de cette nouvelle consommation devenue la boisson nationale par excellence, tout un folklore s’érige en mode de vie à tel point qu’aujourd’hui, le thé vert à la menthe apparaît, à première vue, comme une tradition immuable remontant aux débuts de l’Histoire. Sa préparation et son goût varient en fonction des régions où vous êtes ; dans les zones désertiques, il est plus serré contrairement dans les agglomérations urbaines où le thé est d’une légèreté. On l’aromatise à la verveine, au miel, à la feuille d’oranger, à la cannelle, au clou de girofle ou au harr qui est une plante aromatique qui pousse dans la région de Bordj.

Traditionnellement, le thé est servi trois fois. La particularité de son service est dû au fait que l’on conserve les feuilles de thé et de menthe verte dans la théière, qui continuent à infuser. Au fur et à mesure des services, la boisson obtenue change de saveur et d’aspect (léger au premier, équilibré au second, très astringent et amer au dernier).

Recette facile (pour 4 personnes)

02 cuillerées à café de thé vert

01 bouquet de menthe fraîche

05 morceaux de sucre

Faire bouillir de l’eau

Mettre les deux cuillères à café de thé vert dans la théière.

Verser ½ verre d’eau bouillante dans la théière, remuer puis vider l’eau : le thé est rincé.

Remplir la théière d’eau bouillante puis ajouter les feuilles du bouquet de menthe.

Si l’on veut préparer un thé sucré, mettre le sucre dans la théière (on peut préférer préparer un thé non sucré, chacun sucre ensuite dans son verre comme il le souhaite).

Remettre sur le feu pour quelques minutes (l’eau doit bouillir).

Le thé est prêt et il est alors servi, souvent de très haut, afin de déposer une fine corolle de mousse en haut des verres. La présence de la mousse est considérée comme un signe de la réussite de l’infusion.



Laissez un commentaire 🙂