Accueil Tourisme Tourisme : Accélérer la stratégie digitale en Algérie

Tourisme : Accélérer la stratégie digitale en Algérie

127

A l’ère de la mondialisation, du numérique et de l’Internet, l’apport des nouvelles technologies a, sans aucun doute, ouvert de nouvelles pistes à explorer dans le domaine du tourisme.

L’utilisation des TIC (e-paiement, e-marketing, Smartphone, tablette), constitue un moyen rapide et efficace pour les voyagistes, qui se sont rués vers ces technologies. Est-ce le cas en Algérie ? Les professionnels ont-ils bien compris l’impact des nouvelles technologies sur le développement de leur activité ? Première réponse apporté par l’expert en tourisme, Saïd Boukhelifa : «La non utilisation des TIC est souvent évoquée par les pouvoirs publics, mais rarement suivie d’effet concret sur le terrain». Il constate avec regret que ces nouvelles technologies restent très peu exploitées par les professionnels du tourisme. «Notre destination demeure une «Terra Incongnita à l’étranger», précise-t-il. Ailleurs, ajoute-il, «on nous reproche le manque de visibilité alors que nous sommes à l’ère du marketing digital». En clair, aujourd’hui, nous sommes, dans un univers dont on doit sans cesse chercher à se moderniser et à se développer pour faire face à la concurrence accrue.

Donc, les agences de voyages doivent inéluctablement adopter plusieurs outils technologiques ; applications, casques de réalité virtuelle, numérisation des espaces de vente. Triste réalité, après une recherche approfondie sur internet on relève que sur les 2.200 agences de voyages créées en Algérie, un nombre très limité est doté de sites-internet. Sur les réseaux sociaux, les publications sont limitées à des photos globalement anciennes prises sur certaines régions. Aucune présentation professionnelle ou publication attractive qui puisse réellement séduire ou attirer les touristes surtout étrangers. Un constat pour dire que ces dernières sont toujours en retard d’une guerre par rapport à ce qui se fait ailleurs. Pour l’expert Riad Hartani le numérique ainsi que les stratégies digitales impactent tous les secteurs, y inclus le tourisme : «Ça se traduit par une productivité accrue, une meilleure gestion des clients, une meilleure offre services », a-t-il indiqué.



Il a ajouté que «c’est aussi fondamentalement indispensable pour maintenir sa compétitivité sur les années qui viennent». Les outils TIC dit-il «permettent le développement de plateformes de tourisme qui valorisent l’offre touristique, optimisent la demande clients et permettent l’accélération des initiatives dans le secteur touristique de manière exponentielle». M. Hartani a insisté à cet effet sur la nécessité aux agences de voyage d’exploiter les nouvelles technologies digitales de manière a mieux ciblé leur clientèles et de développer des offres optimales à leurs besoins, puisque a-t-il précisé, «ça leur permet de structurer de nouveaux modèles de génération de revenues, et donc, améliorer leur compétitivité». Et de poursuivre «les agences de voyages, doivent accélérer davantage, leurs stratégies digitales, et de développer leurs compétences par rapport à ces technologies. «Ça serait le meilleur investissement possible aujourd’hui», conclu-t-il Makhlouf Ait Ziane.



Laissez un commentaire 🙂