Accueil Tourisme Tourisme : quelle place pour l’Algérie sur l’échiquier mondial ?

Tourisme : quelle place pour l’Algérie sur l’échiquier mondial ?

472

Les neuvièmes Journées internationales du marketing touristique, qui s’ouvriront le 24 janvier à Alger, mettront le secteur touristique algérien à l’honneur, dans le cadre d’un débat qui mettra en évidence les atouts d’un secteur-clé de l’économie, mais dont l’Algérie ne profite pas.

Organisé par RH International Communication, sous le patronage du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, l’événement devrait permettre aux experts nationaux et internationaux, universitaires et acteurs institutionnels, de se pencher sur les enjeux du développement du secteur, particulièrement dans le contexte économique actuel marqué par une baisse drastique des revenus du pays suite à la réduction des recettes des exportations d’hydrocarbures. L’événement intervient également au moment où l’Algérie commence à émerger en tant que destination d’avenir pour le tourisme.

L’Algérie a en effet été récemment mise à l’honneur dans le top 10 des destinations à découvrir en 2018 par le tour opérateur français haut de gamme Voyages du Monde. Notre pays figure ainsi en bonne place parmi des pays comme le Groenland, l’Egypte, la Serbie, Hawaï, le Nicaragua, les Philippines, le Mozambique, le Danemark et la France. «Après une décennie sombre, nous allons enfin pouvoir redécouvrir les merveilles d’un pays au potentiel énorme», a affirmé, sur le site du voyagiste, son P-DG Jean-François Rial, soulignant qu’Alger «a le vent en poupe». Pour Voyageurs du Monde, «un air de renouveau file entre l’héritage culturel de sa Casbah classée par l’Unesco, l’amphithéâtre de ses collines dégringolant dans la Méditerranée, ses bâtiments années 50 en plein revival», expliquant que «des quartiers entiers se transforment et voient fleurir restaurants ethniques, burgers et sushi bars, roof top et boutiques de déco».

C’est ainsi que le tour-opérateur Voyages du Monde propose dès le printemps prochain «la saison la plus agréable», de «renouer avec l’amitié franco-algérienne». «Se perdre entre les édifices néo-mauresques et haussmanniens d’Alger la Blanche, admirer les collections préhistoriques du musée du Bardo, flâner dans le Jardin d’essai et à Bab El Oued, découvrir les sites antiques de Tipasa et de Cherchell et rencontrer les artisans de La Casbah», vante-t-il, proposant de découvrir «un Alger intimiste, dans les pas de spécialistes». Jean-François Rial «sent ce pays monter très fort». «Dès qu’il y a un retour à une actualité plus pacifiée, il y a un besoin d’Orient et les gens viennent vers ces destinations», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, selon le site Air-Journal, spécialiste du transport aérien, l’Algérie se trouve également parmi les destinations les plus vendues en 2017 par le voyagiste en ligne Bourse des vols à côté de la France, des Etats-Unis, de la Thaïlande, des Antilles, du Maroc, de l’Espagne, du Portugal, du Canada et de l’Italie. Les chiffres du voyagiste incluent tous les départs enregistrés en 2017.

Laissez un commentaire 🙂